Un soutien renforcé pour près de 10 millions d'aidants

Un congé de trois mois indemnisé

Depuis le 1er octobre, tous les aidants ont la possibilité de prendre des congés rémunérés. Les salariés du secteur privé, les indépendants ainsi que les demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi peuvent en bénéficier.

Cette mesure répond à la demande juste et légitime des aidants d’être davantage soutenus financièrement. C’est une preuve supplémentaire de l’engagement du Gouvernement en faveur des aidants, dont le rôle est déterminant pour accompagner les personnes en perte d’autonomie.

Ce congé, d’une durée maximale de 3 mois, pourra être renouvelé. Il va constituer un véritable soulagement pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de s’occuper d’un parent, d’un conjoint ou d’un enfant malade, en perte d’autonomie ou en situation de handicap.

Le montant de cette allocation est fixé à 43,83 euros par jour pour les personnes vivant en couple et 52,08 euros par jour pour une personne seule.


La force du collectif au service de solutions personnalisées

En février 2020, le Président de la République a annoncé une ambition forte : l’inconditionnalité de l’accompagnement. Pour parvenir à cet objectif, le projet « 360 » a été lancé qui permet, dans chaque territoire, de faire travailler ensemble établissements et services médico-sociaux, collectivités, associations et citoyens.

En 6 mois, 63 communautés dites « 360 » ont été constituées à l’échelle départementale. Elles s’adressent autant aux personnes en situation de handicap qu’à leurs proches aidants et peuvent être contactées grâce à un numéro de téléphone unique.


Ce nouveau dispositif permet :

  • plus de simplicité pour les personnes et les aidants ;

  • plus de proximité pour trouver de solutions près de chez eux ;

  • plus de rapidité pour apporter des réponses dans l’urgence ;

  • plus de compétences mobilisées pour trouver de nouvelles solutions d’accompagnement ;

  • plus d’adaptabilité face au contexte de crise.