Soutien à nos forces de l’ordre républicain !

Tags insultants inscrits sur la devanture de la gendarmerie de Landivisiau dans le Finistère, autres insultes découvertes sur un mur de Science-Po Rennes, paroles odieuses, - « suicidez-vous » -, proférées à l’encontre des policiers lors d’une nouvelle manifestation des gilets jaunes organisée à Paris…

Comment ne pas être choqué et indigné par ces faits d’une extrême gravité, alors que ces slogans iniques surviennent à un moment où les forces de l’ordre sont touchées, depuis le début de l’année, par une vague de suicides sans précédent.

Si, de par leur métier, les policiers et gendarmes sont exposés régulièrement à des réactions hostiles, jamais nous n’avions atteint un tel degré de violence, de bêtise et d’ignominie. Rien, mais vraiment rien, ne peut justifier et même expliquer de tels comportements, ni l’exaspération, ni la colère. Et s’il s’agit de haine, il nous revient de dresser face à elle le rempart infranchissable de la République, force doit rester à sa légitimité et aux lois qu’elle incarne.

Éric Alauzet a adressé au Préfet du Doubs, au Directeur départemental de la sécurité publique, au Commandant de gendarmerie son soutien total et sa pleine reconnaissance à l’ensemble des policiers et des gendarmes.

Depuis plus de cinq mois, semaine après semaine, l’Etat et la nation les mobilisent pour le maintien de l’ordre. On sait le stress, la fatigue, voire l’épuisement qui peut les toucher. Mais on connait leur engagement et leur abnégation, leur courage, ainsi que l’attachement qu’ils portent à l’accomplissement de leur mission.

Le peuple français les a applaudis au plus fort des attentats terroristes en 2015. Aux applaudissements nourris, sincères et mérités de 2015, certains préfèrent aujourd’hui les slogans haineux et belliqueux. Ces agissements doivent être condamnés avec la plus grande fermeté.