Scanner à Besançon : des besoins en hausse

Face à la saturation de l’imagerie médicale sur l’agglomération de Besançon, Éric Alauzet a saisi Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé. Le scanner est devenu un examen de première nécessité et il est difficilement concevable pour les patients de ne pas bénéficier d’un accès facile à cette technologie.

C’est pourquoi il soutient le projet porté par un cabinet de radiologie qui souhaite installer un scanner diagnostic sur le secteur de Valdahon.

Ce scanner desservirait un vaste territoire et concernerait une population de plus de 100 000 habitants. Il permettrait ainsi aux habitants qui résident sur l’est et le sud de l’agglomération bisontine de profiter de ce scanner et d’obtenir des rendez-vous plus rapidement qu’aujourd’hui. Cette solution permettrait de soulager grandement les équipements de Besançon

Outre l’offre médicale et la santé, cet équipement constitue un enjeu majeur pour l’aménagement du territoire. Il traduirait la volonté du gouvernement d’assurer un service médical cohérent et complet sur l’ensemble de notre bassin de vie qui profiterait tout à la fois à la ville qu’à nos villages.