Planoise : la réponse du Ministre aux députés Fannette Charvier et Eric Alauzet

Le 14 janvier dernier, les députés Fannette Charvier et Eric Alauzet interpellaient le Ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. (voir article consacré).


Alors qu'ils demandaient à connaître les mesures de prévention mises en oeuvre afin de mieux lutter contre l'augmentation de la délinquance, particulièrement sur la quartier de Planoise, une réponse leur a été apportée fin février. 

En effet, dans sa réponse le Ministre de l'Intérieur indique : 

« Dans un contexte de lutte pour le contrôle des quartiers sensibles et la maîtrise du trafic de stupéfiants à Besançon comme dans d'autres agglomérations de même taille, ces dernières années ont connu une montée en puissance du narco-banditisme. 

Ainsi pour lutter contre les trafics de stupéfiants dans ce secteur, la création en 2018 du quartier de reconquête républicaine (QRR) de Planoise à Besançon a conduit à mettre en place un dispositif de pilotage renforcé. L'augmentation des effectifs de police a permis la mise en oeuvre de ce dispositif. 

De plus, plusieurs groupes de travail ont été créés afin de lutter plus efficacement contre les trafics de stupéfiants, notamment le groupement local de traitement de la délinquance (GLTD) qui permet la surveillance d'adresses signalées ou le groupe de partenariat opérationnel (GPO) qui permet la résolution de problèmes d'occupation de hall d'immeubles liées au trafic de stupéfiants. 

Par ailleurs, l'instance de pilotage renforcée (IPR) a été mise en place pour la QRR de Besançon Planoise pour faire suite à la signature en avril 2018, d'un protocole entre la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Dijon et la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Doubs. 

Depuis lors, l'IPR se réunit chaque semaine, et une fois par mois, elle est co-présidée par les directeurs territoriaux de la police judiciaire et de la sécurité publique. Le chef de la section criminelle de l'antenne de la police judiciaire de Besançon anime l'IPR avec l'adjoint de la sûreté départementale du Doubs. Une cellule de renseignements opérationnels sur les stupéfiants (CROSS25) a également été implantée au siège de la DIPJ Dijon. [...]

Cette manière de travailler a permis le 14 mai 2018, à l'antenne PJ de Besançon et à la DDSP du Doubs d'interpeller 15 mis en cause impliqués dans un réseau local de trafic de stupéfiants au sein du QRR de Planoise de Besançon. L'objectif était avant tout d'envoyer un signal fort aux dealers et petits revendeurs de ce quartier car l’exacerbation des tensions et de l'activité criminelle existent depuis 2015. Il est à noter que l'implication de la DDSP du Doubs et l'antenne de Besançon de la DIPJ de Dijon ont, depuis cette date, déjà renforcé leur collaboration dans ce cadre. 

[...]

Dans le cadre de l'enquête relative à un incendie criminel commis le 30 décembre 2019 à la fourrière municipale de Besançon, où 290 véhicules ont été endommagés, deux individus ont été incarcérés.

[...]

Monsieur Laurent NUNEZ, secrétaire d'Etat, a précisé lors de son déplacement dans le quartier de Planoise à Besançon le 31 janvier dernier que l'action des services de police a permis de démanteler plusieurs réseaux de trafic de stupéfiants. Ainsi dans ce quartier, le nombre de points de deal est passé de 28 à 13 en 2019.

Monsieur NUNEZ a également précisé que 50 réseaux de trafic de stupéfiants avaient été démantelés en 2019 sur l'ensemble de la circonscription de Besançon contre 38 en 2018.

Il a ainsi félicité le travail des policiers qui a permis d'éradiquer ces réseaux. Ainsi, la seule augmentation des patrouilles de police réalisée par le groupe de sécurité de proximité (GSP), dans le cadre du dispositif des quartiers de reconquête républicaine a permis d'interpeller 273 personnes et 20 kilos de cannabis ont pu être saisis. Depuis le 1er janvier 2020, le GSP a déjà permis de saisir 10 kilos de cannabis. 

La sûreté départementale a quant à elle saisi plus de 90 kilos de cannabis en 2019.

Dans ce contexte, le secrétaire d'Etat a indiqué que cette action devait se poursuivre afin de continuer à lutter contre ce fléau. 

Je vous précise enfin que dans le cadre d'une approche globale de reconquête du territoire, une demie CRS sera dédiée à la sécurisation du quartier de Planoise. 

Soyez assuré que le quartier de reconquête républicain de Planoise continuera à faire l'objet d'un suivi attentif par mes services afin de mieux assurer pour nos concitoyens, la sécurité des habitants. 

[...] »