Opération "Quartiers d'été"

Chaque année un enfant sur quatre ne peut pas partir en vacances : un chiffre qui devrait être plus important encore cette année à cause du Covid. Sous l’impulsion du Président de la République, « quartiers d’été » a donc été lancé à destination du 1,3 million de jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville pour que les inégalités creusées lors du confinement ne s’accentuent pas pendant l’été.


Pour notre pays et notre jeunesse en particulier, le confinement a été un révélateur des inégalités. Il fragilisé certaines situations et a été vécu plus durement, notamment dans les quartiers. Le Président a ainsi déclaré : « cet été est un été où l’on doit réduire les inégalités et mieux encadrer nos enfants » et réaffirmé la nécessité de « retrouver une vie sociale, sportive et culturelle ».


Sous la direction du ministère de l’Intérieur et du ministère chargé de la ville, et avec la participation de tout le Gouvernement, le programme « Quartiers d’été » a donc été mis en place pour :

  • un été culturel et apprenant : permettre aux enfants de partir en vacances (250 000 enfants partiront ainsi dans des colonies apprenantes), organiser des sorties culturelles et des activités sportives ;

  • un été solidaire, en lien avec les associations et les collectivités locales ;

  • un été républicain : en menant des actions de citoyenneté et de prévention de la délinquance.


Le ministère chargé de la ville consacre 110 millions d’euros à l’opération « Quartiers d’été 2020 » ; le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse consacre 80 M€ aux « Vacances apprenantes » (école ouverte, colonies apprenantes et soutien aux accueils de loisirs).