Le Plan Autisme mis en œuvre

Lors d’un déplacement en Isère, le Président de la République, accompagné de Sophie Cluzel, a rappelé son engagement pour une société inclusive à l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Le Président s’est rendu dans un centre de dépistage et de suivi pour personnes autistes près de Grenoble et a échangé avec des parents et des professionnels.

Durant ces échanges, le chef de l’Etat a rappelé sa volonté d’agir pour les 700 000 personnes atteintes d’autisme en France :

  • une meilleure prise en charge pour mieux identifier les sous-diagnostics ;

  • faire face aux difficultés de scolarisation ;

  • aux manques de solutions d'accueil ;

  • aux discriminations ;

  • et, aux difficultés d'insertion.

 

C’est pourquoi, le Gouvernement met en œuvre le 4e plan autisme (voir article consacré) qui apporte des solutions concrètes. La stratégie se déploie rapidement et commence déjà à porter ses fruits :

  • 41 000 élèves en situation d’autisme sont désormais scolarisés en milieu « ordinaire », soit 1 800 de plus par rapport à 2019 ;

  • 3 000 familles sont prises en charge par le forfait d’intervention précoce permettant aux enfants atteints d’autisme d’être suivi par un médecin référent, un kinésithérapeute, un ergothérapeute, un psychologue ou un psychomotricien ;

  • 63 plateformes repérage, diagnostic et intervention précoce sont ouvertes partout en France.