Le Gouvernement fait un geste fort pour la sécurité à Besançon

Avec la progression de la violence et la baisse des effectifs de police à l’époque de Nicolas Sarkozy, la paix sociale est de plus en plus menacée sur nos territoires, les habitants sont très inquiets voire sont menacés.

Depuis de nombreuses années, l’ensemble des élus ainsi que les parlementaires réclament encore et encore des effectifs supplémentaires de policiers sans toujours beaucoup de succès. 

Avec ma collègue Fannette Charvier, nous avons multiplié nos courriers et les contacts directs en ce sens avec les ministres Christophe Castaner et Laurent Nunez. 

Il convient donc de saluer l’effort considérable et inédit consenti par le Gouvernement, sous l’impulsion de Président de la République, qui abonde les effectifs de 38 policiers après les 16 déjà obtenus pour le commissariat de police de Planoise. Le même Gouvernement qui avait apporté un renfort de CRS pendant 120 jours après les événements criminels survenus depuis Noël dans le quartier de Planoise.

Par la même occasion, il faut remarquer le travail considérable effectué depuis 9 mois en faveur de l’ordre public, conjointement par les police administrative et judiciaire. 

Pour autant, l’ensemble des acteurs de la prévention, de la tranquillité publique et de la sécurité doivent être totalement mobilisés, chacun à sa place, et disposer des moyens nécessaires pour relever cet immense défi.


                                                                                                   Éric Alauzet