Feu vert pour l’acte II du déconfinement dès le 2 juin

C’est un soulagement : notre région passe au vert permettant dès mardi 2 juin de franchir une nouvelle étape du déconfinement. Comme l’a souligné le Premier ministre le 28 mai dernier, « les résultats sont bons sur le plan sanitaire, même s’il faut rester prudent. La liberté va redevenir la règle et l’interdiction l’exception ». Notre pays redémarre lentement mais surement. Le point sur les principales décisions :


Suppression de la limite des 100 km pour les déplacements au sein de l’hexagone. S’agissant des déplacements au sein de l’Union Européenne, le point sera fait le 15 juin.

Ouverture progressive des écoles, collèges et lycées mais selon des modalités adaptées à chaque situation locale. De faibles effectifs restent privilégiés. L’oral du bac de français pour les élèves de première est annulé.

Réouverture des bars, cafés et restaurants dans les zones vertes, tout en respectant un protocole sanitaire strict.

Accessibilité des parcs et jardins.

Reprise des activités sportives, des salles de sport, gymnases, plans d’eau, plages, piscines.

Réouverture des théâtres, salles de spectacle, musées et monuments ; les cinémas pourront à nouveau accueillir le public le 22 juin.

Poursuite du télétravail pour les personnes les plus vulnérables.

Les rassemblements de plus de 10 personnes sur l’espace public restent interdits, de même que les très grands rassemblements qui nécessitent de maintenir la fermeture des stades, hippodromes, salles de jeux, boîtes de nuit…

Après l’urgence sanitaire, le Premier ministre a rappelé que c’est désormais un combat contre la crise économique et sociale qui doit être mené. « Un nouveau front s’ouvre », a-t-il déclaré. On va « devoir se battre contre l’impact d’une récession historique ».

C’est pourquoi il faut évidemment rester prudent et poursuivre les gestes barrières pour continuer à limiter la circulation du virus, toujours présent, et ne pas ruiner les efforts engagés durant le confinement.