FAQ sur les questions sanitaires

Sur les masques

Pour les professionnels de santé en ville et en établissements, et professionnels de l'aide à domicile : les pharmacies viennent d’être livrées. Conformément à la stratégie annoncée, les professionnels de l’aide à domicile bénéficient de masques pour les visites prioritaires. Ils pourront s’y rendre dans les tous prochains jours (mercredi ou jeudi) pour les récupérer. Les consignes vont être données aux pharmaciens.

Les masques dans les EHPAD vont arriver d’ici la fin de semaine ou au tout début de la semaine prochaine au plus tard. Ils seront livrés auprès des établissements de santé et GHT de leur territoire.

Masques pour les personnels de l’Éducation nationale qui s’occupent de la garde des enfants des soignants ainsi que pour les commerçants : la priorité absolue est de protéger les professionnels de santé pour sauvegarder notre système sanitaire et maintenir la continuité des soins. Pour les personnels de l’Éducation nationale et les commerçants, ce sont les gestes barrières qui s’appliquent.

Solutions hydro-alcooliques (SHA) : l'État n’intervient directement que dans l’administration des filières masques car elles ont été réquisitionnées. Sur les SHA, des autorisations ont été données pour que les pharmacies puissent les fabriquer elles-mêmes.

Masques en tissus : recommandations officielles

Le ministère des Solidarités et de la Santé a formulé, jeudi 19 mars, des recommandations concernant les masques fabriqués en tissus. Attention ! Ces données sont évolutives.

Face à la demande croissante de masques, les autorités travaillent avec les industriels du textile pour développer des masques alternatifs et innovants, qui pourraient se substituer, pour des activités déterminées, aux masques chirurgicaux et équipements de protection individuels.

Plusieurs catégories de masques en tissus sont à l’étude

Il s’agit notamment :

  • De masques non destinés aux personnels de santé dits « masques non sanitaires »

- Ils sont indiqués dans des activités non liées aux soins et dans le respect des gestes barrières.

- Le textile utilisé est le coton. Ils doivent répondre à des caractéristiques de sécurité. 

- À ce stade, les autorités, en lien avec la filière textile, ont sélectionné des prototypes et étudient leur performance en filtration ainsi que le maintien de leur performance après plusieurs utilisations.

 - Les bandes de coton « do it yourself », qui ne sont pas évaluées, ne sont pas la solution privilégiée en l’absence d’évaluation, en milieu hospitalier et en soins ambulatoires.

Un groupe d’experts mis en place par l’ANSM et le ministère chargé de la santé permettra de définir dans les plus brefs délais les caractéristiques des produits qui pourraient répondre aux conditions de qualité requises.


  • De masques intégrant différents matériaux et présentant d’ores et déjà une performance élevée en filtration

- Différents tests sont en cours par la direction générale de l’armement.

- Si ces tests se révèlent concluants, des recommandations d’utilisation en milieu sanitaire seront le cas échéant communiquées.



Sur les personnels soignants et les professions paramédicales

Peut-on retarder le départ de deux médecins généralistes d’une commune le temps de la pandémie ? C’est sur la base du volontariat mais il est rappelé à l’ensemble des professionnels de ne pas se mettre en retraite dans ce contexte. Un appel a été lancé également aux étudiants et professionnels retraités dans le cadre de la réserve sanitaire.
Une instruction pour les internes va sortir très prochainement.
Les psychologues ont-ils une activité reconnue comme indispensable ? Non.
Les ambulanciers sont-ils considérés comme personnels soignants exposés (à tester si symptômes) ? Ce ne sont pas des personnels soignants.
Les médecins généralistes sont saturés de demandes d’arrêt de travail : les patients concernés pourront déclarer leur arrêt de travail directement par la plateforme declare.ameli.fr (s’ils sont vulnérables l’assurance maladie leur délivrera l’arrêt de travail).


Sur le traitement du Covid-19

Didier Raoult et le traitement à la chloroquine, que faut-il en penser ? Le ministère est attentif aux données de la science et encourage l’inclusion dans le cadre d’essai clinique, mais il est trop tôt pour avoir une conclusion sur cette série.


Sur les indemnités journalières

Les professions indépendantes (podologues, ostéopathes, etc) ne peuvent pas joindre le numéro dédié (saturé) pour leurs arrêts de travail pour garde d’enfant, comment faire ?
Ils peuvent faire une demande d’arrêt de travail pour garde d’enfant directement sur declare.ameli.fr