Après l’Argentine, l’offensive anti-avortement aux Etats-Unis est enclenchée

Nous sommes en 1969 aux Etats-Unis. Jane Roe, texane de 21 ans est enceinte. Elle souhaite procéder à un avortement. Comme dans 45 autres Etats, la loi texane l’interdit. La constitutionnalité de l’interdiction de l’IVG est contestée et après 3 ans de bataille juridique, la Cour suprême donne raison à Jane Roe contre l’avocat de la défense Henry Wade. En 1973, les juges affirment que le 14e amendement de la Constitution des Etats Unis protège le droit des femmes à disposer de leur corps et l’arrêt Roe v. Wade entre dans l’histoire des Etats Unis. C’est une avancée historique !


Aujourd’hui, 28 Etats dont l’Alabama, l’Ohio, ou encore le Missouri … ont durci ou sont sur le point de durcir leur législation sur l’avortement. L’Alabama, Etat conservateur du sud, adopte même un texte particulièrement répressif, interdisant l’IVG y compris en cas de viol ou d’inceste.

En parallèle, deux juges aux positions anti-IVG très marquées, Brett Kavanaugh et Neil Gorsuch ont été nommés par Donald Trump à la Cour Suprême des Etats Unis. Ces nominations ont bouleversé l’équilibre de la Cour suprême, rendant les progressistes très minoritaires. 

Le lien ? Inciter à déclencher des procédures juridiques d’opposition au droit à l’avortement et les porter devant la Cour suprême, revenir sur la jurisprudence fédérale. Ajoutez à cela un Donald Trump très clairement contre l’avortement et vous obtenez un recul de 46 ans.

Cette attaque contre le droit des femmes est inacceptable. Elle démontre que les lois ne sont pas immuables face aux conservateurs et intégristes de tout poil. Après l’Argentine en 2018, ce qui arrive aux Etats-Unis, peut survenir aussi à tout moment dans nos démocraties occidentales. Restons vigilants, ici, en France, pour défendre chèrement le combat courageux de Simone Veil qui a rendu possible l’avortement. C’était la loi du 17 janvier 1975.


Pou rappel, Eric Alauzet avait réagit le 9 août 2018 sur le refus des sénateurs argentins du projet de loi visant à légaliser l'avortement :