Signons le Manifeste 2015 pour des routes plus sûres dans le Doubs

Éric ALAUZET, ainsi que d’autres responsables politiques ont répondu à l’invitation du Préfet de région pour signer un manifeste, le « Manifeste 2015 pour des routes plus sures dans le Doubs ».

Ce manifeste est également proposé à la signature de tout un chacun : vous pouvez le signer et vous engager en adressant votre nom à : ddt-pole-securite-routiere@doubs.gouv.fr.

Depuis, la présidente de Région et le président du Conseil général, les principaux élus du département, ainsi que les procureurs de la République de Montbéliard et Besançon y ont souscrit.

 

Le Manifeste :

44 personnes sont décédées en 2014 sur les routes du Doubs, soit 8 de plus qu’en 2013.

44 personnes  que nous connaissons, dont les trois quarts habitent au sein de notre département ; 44 personnes  victimes des comportements dangereux des autres.

 

C’est bien connu, ce sont les autres qui conduisent mal.

Ce sont les autres qui conduisent avec de l’alcool dans le sang … Parce qu’ils pensent que quelques verres ne changent rien. Ou bien parce qu’ils n’ont pas réfléchi plus tôt, et qu’il faut bien rentrer.

Ce sont les autres qui dépassent les limitations de vitesse . Parce qu’ils pensent qu’ils ne sont pas dangereux… Ou parce qu’il n’y a pas de radar ou de contrôle à cet endroit.

Ce sont les autres qui dépassent dangereusement. .. Parce qu’ils sont pressés. Ou parce qu’ils pensent avoir le temps.

Ce sont les autres qui utilisent leur smartphone en conduisant. .. Parce que c’est urgent, et que cela ne déconcentre pas plus que la radio.

Ce sont les autres qui ne mettent pas leur ceinture de sécurité … Parce qu’ils ne sont pas loin de la maison.

Ce sont les autres qui refusent la priorité aux autres. .. Parce qu’ils pensent être seuls sur la route.

Et tous les autres encore. Ces piétons qui traversent sans regarder, ces cyclistes qui ne respectent pas le code de la route, ces motards qui mettent les gaz, ces jeunes qui roulent trop vite, les plus vieux qui sont trop dangereux…

Sauf que les autres, c’est nous. Et surtout qu’aucune excuse ne tient la route.

Il n’y a pas les gentils et les méchants, les violents et les non-violents, les chauffards et les non-chauffards. Au volant, nous sommes tous absolument égaux

Nous pouvons renoncer ensemble à ces excuses qui voudraient que nous soyons victimes sur la route et que les autres soient seuls responsables. Refusons d’y croire. Nous ferons une route plus sûre, pour nous, pour ces 44 « autres ». Nos noms sont une promesse.

Engageons-Nous.

N’attendons pas d’avoir tué quelqu’un pour dire oui à la sécurité routière.

 

http://doubs.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-de-la-population/Securite-routiere/Adherez-au-Manifeste-pour-la-securite-routiere