Rencontre nationale d’Amnesty International : « Sortir de l’oubli des hommes et femmes dont les droits sont bafoués »

Le 10 décembre, jour du 65e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, Eric Alauzet a participé à une rencontre organisée par Amnesty international France.

La rencontre animée par la Présidente d’Amnesty international, Geneviève Garrigos, était l’occasion d’entendre des témoignages poignants :

–          d’une avocate russe exprimant la difficulté à faire valoir le droit dans son pays et le procès que leur fait l’Etat d’agir contre leur pays sous influence de pays tiers,

–          d’un jeune vietnamien dont le frère a été emprisonné pour sept ans avec deux autres bloggeurs,

–          ou encore d’une femme syrienne détaillant la désinformation organisée par le régime de Bachar el Assad.

Autant de situations qui remettent en cause ce qu’on nomme, selon les pays et les langues, les droits de l’homme, les droits de la personne ou les droits humains.

 

Cette rencontre s’intègre également à l’opération de l’association « 10 jours pour signer », la mobilisation mondiale annuelle d’Amnesty International pour sortir de l’oubli des hommes et femmes dont les droits sont bafoués.

L’organisation dénonce ainsi de graves violations des droits humains et invite tous les citoyens du monde entier, choqués par ces injustices, à s’unir contre l’oubli, et soutenir en nombre des personnes menacées, via le site dédié où sont révélées les histoires de ces personnes. Chacun peut les faire connaître à ses réseaux et partager son indignation, puis passer à l’action en signant les pétitions mises en ligne jusqu’au 16 décembre.

« Nous appelons à agir pour sortir de l’oubli des personnes dont les droits sont bafoués. L’anonymat et le silence sont les meilleurs amis des bourreaux » insiste Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty International France.

Les milliers de signatures récoltées par Amnesty International permettent d’améliorer concrètement le sort des personnes soutenues dans plus de la moitié des cas. Les avancées et bonnes nouvelles sont nombreuses : libérations, condamnations de responsables de violations de droits humains, améliorations des conditions de détentions…

 

Quelques chiffres :

Près de 80 pays participants

Plus de 500 événements dans 200 villes en France pour faire signer des pétitions mais aussi organiser des actions de soutien aux personnes ou des courriers aux autorités

Près de 2 millions d’actions dans le monde en 2012 (signatures, courriers aux autorités, messages de soutien)

Créée en 1961, Amnesty International est un mouvement mondial et indépendant plus de 3 millions de personnes qui œuvrent pour le respect, la défense et la promotion de tous les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Amnesty International a reçu le Prix Nobel de la paix en 1977.

 

www.10jourspoursigner.org