« L’écologie n’est pas une variable d’ajustement ».

Le député Eric Alauzet assiste ce vendredi 20 septembre à la Conférence environnementale au Conseil économique, social et environnemental à Paris.

La première conférence environnementale en septembre 2012 avait permis d’ouvrir les grands chantiers écologiques de l’année 2013. La feuille de route pour la transition écologique qui en a découlé a fixé le programme de travail du Gouvernement dans chaque thématique : transition énergétique, reconquête de la biodiversité, prévention des risques sanitaires environnementaux, financement de la transition et fiscalité écologique, gouvernance environnementale.

Parmi les 84 mesures de la feuille de route, 24 ont été réalisées de façon définitive et 39 sont engagées conformément au calendrier de la feuille de route. Parmi les nombreuses mesures réalisées : le lancement du Débat national pour la transition énergétique, la désignation d’une personnalité pour engager la concertation sur la reconversion du site de Fessenheim, la création le parc marin Picardie-côte d’Opale ou encore l’organisation d’États généraux de la modernisation du droit de l’environnement, qui ont eu lieu le 25 juin dernier…
La Conférence 2013 donnera lieu à la remise officielle de la synthèse du débat national sur la transition énergétique et permettra d’avancer sur cinq nouveaux chantiers :

  • l’économie circulaire
  • les emplois et la transition écologique
  • la politique de l’eau
  • la biodiversité marine, la mer et les océans
  • l’éducation à l’environnement et au développement durable

Eric Alauzet participe à la table-ronde sur l’économie circulaire (voir article : ).

Ci-dessous le programme de la Conférence et les propositions d’EELV « Des ambitions concrètes, au delà des discours » préparées par les commissions, délégué-e-s thématiques et les élu-e-s EELV concernés par les thèmes.

Ce rassemblement débouchera, comme l’an passé, sur une « feuille de route » engageant la responsabilité du Gouvernement et servant de base aux lettres de cadrage à destination de chaque ministre pour l’année 2014.

Près de 500 participants seront réunis : il s’agit essentiellement de personnalités désignées par les membres du nouveau Conseil national de la transition écologique et des 112 membres des 7 collèges du Débat national sur la transition énergétique qui s’est achevé cet été.
Cinq tables rondes se dérouleront en simultané et aborderont les thèmes des cinq nouveaux chantiers. Philippe Martin, Ministre de l’écologie, réunira 13 ministres pour coprésider ces cinq tables rondes et des interventions du Premier Ministre et du Président de la République sont annoncées.

Les propositions EELV

Le programme de la Conférence