Le parc éolien dans le Doubs s’agrandit !

Vendredi dernier, le député Eric Alauzet était invité à la mise en circulation de 5 nouvelles éoliennes sur le site du Lomont qui en comptait déjà 15, en service depuis 7 ans. Ces éoliennes nouvelle génération sont développées par une société de l’agglomération de Besançon, Opale Energies Naturelles et assemblées par General Electric. Elles seront rejointes par 6 autres.

Ce parc est actuellement le seul dans le Doubs mais il fait des émules tant il est bénéfique pour le développement d’énergies vertes mais également synonyme de recettes donc de nouveau souffle pour les finances publiques locales en cette période de baisse des dotations de l’Etat.

Une fois le parc du Lomont terminé et pourvu de ces 26 éoliennes, c’est 130 000 euros qui seront partagés entre les 3 communes concernées. Différents projets sont sur le point de voir le jour dans le Doubs central, parmi lequel celui du Rougemont, comptant 19 éoliennes et dont les recettes pour la communauté de commune seront d’environ 250 000 euros. A terme, c’est 70 éoliennes qui pourraient apparaitre dans le paysage doubien, en faisant l’un des plus grands parcs de France, capable de couvrir les besoins énergétiques de 170 000 personnes, soit 1/3 de la population du département.

Pour le député EELV du Doubs  : « Il est plus qu’urgent que les énergies renouvelables se développent davantage en France (cf Loi Transition énergétique), afin de nous dégager de notre dépendance, et aux énergies fossiles et à l’énergie nucléaire. Avec la conférence pour le Climat de Paris qui aura lieu en décembre 2015, nous nous devons d’être à la hauteur de l’enjeu« .

Cette après-midi s’est terminé par la visite du projet de méthanisation agricole collective à Rahon. La méthanisation est un procédé biologique permettant de valoriser des matières organiques (fumier, lisier,…) en produisant du biogaz qui est source d’énergie renouvelable (électricité et chaleur) et un digestat utilisé comme fertilisant. Ce projet n’étant pas considéré comme le prolongement de l’exploitation, c’est une SAS (Société par Actions Simplifiée). Cette structure juridique est la plus à même d’être en adéquation avec une coopérative et permet le financement avec des parts individuelles.

Reportage Eoliennes France 3 :

http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/doubs/les-monts-du-lomont-et-son-parc-eolien-grandissant-794765.html#xtref=http://t.co/fhBDjVG974