La rénovation des bâtiments, un outil indispensable de la transition énergétique

Mardi 15 octobre, Cécile Duflot a ouvert les 7e Rencontres de la performance énergétique, organisées sur le thème de « la rénovation des bâtiments comme défi majeur de la transition énergétique. »

L’occasion rappeler l’ouverture depuis un mis d’un numéro de téléphone national 0810 140 240 et d’un site internet renovation-info-service.gouv.fr pour être orienter vers un conseiller et bénéficier de ces aides et de ces conseils.

Pendant deux jours, collectivités locales et techniciens du bâtiment se réunissent pour dresser le bilan des actions engagées et faire le point sur l’évolution des mesures prises par l’État. Invitée à donner le coup d’envoi de ces rencontres, la ministre a souhaité rappeler l’engagement du Gouvernement dans la transition énergétique des bâtiments, premiers consommateurs d’énergie en France.

 

Objectif : rénover 500 000 logements par an

Annoncé en mars dernier par le Président de la République dans le cadre du plan d’investissements pour le logement, et officiellement lancé le 19 septembre par le Premier ministre et Cécile Duflot, le plan de rénovation énergétique de l’habitat a pour objectif la rénovation énergétique de 500 000 logements par an à l’horizon 2017, dont 120 000 logements sociaux.

Ce plan s’articule sur plusieurs dimensions. Les propriétaires qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique bénéficient désormais d’aides financières très importantes ainsi que de conseils et d’un accompagnement dans leurs démarches. Pour être orienter vers un conseiller et bénéficier de ces aides et de ces conseils, le numéro de téléphone national 0810 140 240 et le site renovation-info-service.gouv.fr ont été mis en place et fonctionnent depuis un mois. Une campagne de communication doit débuter dès le 21 octobre pour informer les Français sur l’intérêt d’éco-rénover leur logement et faire connaître les dispositifs et les aides mises à leur disposition par le Gouvernement.

En parallèle, la mise en place de l’écoconditionnalité des aides pour les travaux de rénovation énergétique réalisés à compter du 1er juillet 2014 va inciter les professionnels à se former et à se qualifier « RGE ». Pour 2014, ce sont plus de 1,2 Md€ d’aides qui sont disponibles pour les particuliers.

Les bailleurs sociaux sont également accompagnés financièrement pour la rénovation énergétique de leur parc grâce à un taux d’emprunt abaissé. Enfin, la TVA pour les travaux de rénovation baissera à 5 % au 1er janvier 2014, au lieu de 10 % comme initialement prévu.

 

Objectif : construire 500 000 logements basse consommation chaque année

Concernant les constructions neuves, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) a été étendue à l’ensemble des bâtiments depuis le 1er janvier 2013 et a conduit à la généralisation des bâtiments basse consommation. La France dispose désormais de la réglementation thermique pour le neuf la plus ambitieuse de l’Union européenne, ce qui permettra d’importantes économies d’énergie pour les ménages, donc une réduction conséquente de leurs dépenses ainsi qu’une diminution des émissions de gaz à effet de serre.


Lancement des rencontres « Objectifs 500 000 »

La ministre a par ailleurs annoncé la tenue de rencontres baptisées « Objectifs 500 000 », destinées à co-construire et assurer le suivi d’un plan d’actions pour, à l’horizon 2017, rénover 500 000 logements chaque année et en construire 500 00 autres, tout en tenant compte des impératifs environnementaux et à un coût maîtrisé.

Les thématiques de travail déjà identifiées par les professionnels et qui devront ainsi faire l’objet de mesures innovantes sont la lutte contre l’inflation normative dans le secteur de la construction, la mobilisation du foncier privé en complément de la politique de mobilisation du foncier public, le développement du logement intermédiaire et des capacités de mutabilité du parc bâti pour faciliter les parcours résidentiels, et la transition écologique du secteur de la construction.

habillage-renov

Article du Ministère de l’Egalité des territoires et du Logement.