Journées EELV à Marseille : La finance au service du développement et de la transition écologique

Eric Alauzet est intervenu à plusieurs reprises lors des journées d’EELV à Marseille sur la question du financement de la transition écologique.

Lors d’un premier atelier sur les finances, le député du Doubs a insisté en particulier sur la création de la Banque publique d’investissement prévue pour stimuler l’engagement bancaire auprès des entreprises et pour laquelle trois amendements présentés par le groupe écologiste ont été adoptés  afin que cette banque intervienne en faveur aussi des territoires ruraux, soutienne les entreprises en mutation (amendement inspiré par l’exemple des difficultés d’accès aux prêts bancaires de la Papeterie de Novillars), et intègre la transition énergétique et écologique.

Un projet de loi à venir sur l’épargne pourrait notamment définir les conditions d’utilisation des fonds des assurances vie et une clarification concernant l’utilisation de ceux du livret A.

Dans un autre atelier, Eric Alauzet, aux côtés d’Eva Joly et de Pascal Canfin (ministre du développement et spécialiste de la finance internationale), le sujet abordé était le travail important mené par le Parlement et le Gouvernement pour lutter contre la fraude et la grande délinquance  financière internationale.

« Une des conditions impérieuse pour retrouver une assiette fiscale normale, c’est de lutter contre l’évasion fiscale des ménages et ce qui est pudiquement qualifié d’optimisation fiscale des entreprises » a insisté le Député.

Cet échange a constitué une nouvelle occasion de mettre en valeur l’engagement des députés écologistes sur ce sujet en collaboration avec des groupes d’action divers (CCFD Terre Solidaires…). Ainsi, dès 2014 pour les banques, puis en 2015 pour l’ensemble des entreprises, l’obligation leur est faite de communiquer les caractéristiques de l’ensemble de leurs filiales. Une opération de transparence nécessaire pour débusquer les activités dans les paradis. Une prochaine loi, fin 2013, devrait renforcer la lutte contre « l’optimisation » fiscale organisée par les groupes internationaux.

Enfin, en séance plénière, les députés EELV ont rendu compte de leur mandat et action parlementaire (retrouvez leur bilan : http://ericalauzet.eelv.fr/un-an-de-mandat-des-deputes-ecologistes/)

thumb