Giec : Faire face aux problèmes que pose un fort réchauffement du climat

Lors de la dixième session du groupe de travail II et de la 38e séance plénière du GIEC (24-29 mars 2014- YokohamaJapon) les représentants de 110 pays membres du GIEC et les auteurs principaux du deuxième volume du cinquième rapport « impact, adaptation et vulnérabilité » se sont mis d’accord après presque six jours de débats sur la formulation du Résumé à l’intention des décideurs (SPM) de ce rapport. Le long rapport sous-jacent et son résumé technique ont été approuvés.

Ce deuxième volet du 5e rapport d’évaluation du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a été rendu public le 31 mars. Il se penche sur les questions d’impacts, d’adaptation et de vulnérabilité au changement climatique. Il fait suite au premier volume, publié fin septembre 2013, qui dressait un état des lieux scientifique sur les éléments physiques du changement climatique.

Voir article octobre 2013 : http://ericalauzet.eelv.fr/giec-le-defi-auquel-nous-faisons-face-est-plus-important-et-plus-urgent-encore-que-ce-que-nous-pensions/
Le résumé à l’attention des décideurs, dans sa version originale anglaise, est disponible sur le site du GIEC : http://www.ipcc.ch/index.htm#.U0fr1I2KDug

Le troisième et dernier volume du 5e rapport, ainsi que la synthèse globale, seront également finalisés en 2014 :

– du 7 au 11 avril : volume 3 sur l’atténuation du changement climatique ;

– du 27 au 31 octobre : synthèse de l’ensemble des volumes.

 

Impacts, adaptation, vulnérabilité

Par « impacts », les scientifiques entendent les effets du changement climatique sur les systèmes socioéconomiques et naturels. L’adaptation désigne l’ensemble des mesures qui pourraient être prises pour s’ajuster à un changement climatique observé ou attendu. Enfin, la vulnérabilité est la tendance qu’ont les systèmes à être affectés de manière négative par le changement climatique. Ces trois notions se recoupent partiellement et sont utilisées conjointement pour évaluer les conséquences du changement climatique.

Les connaissances actuelles sur ces thèmes sont présentées dans le volume 2 selon deux angles : l’angle sectoriel (ressources et systèmes naturels ou gérés par l’Homme ; aménagements humains, industries et infrastructure ; santé humaine, bien être et sécurité) et l’angle géographique (par grandes régions du globe : Europe, Afrique…).

Communiqué du GIEC :