Eric Alauzet : « La fraude fiscale nourrit le Front National »

 

Article – Le blog politique France 3 Franche-Comté

Le député du Doubs, Eric Alauzet, d’Europe Ecologie – Les Verts a posé une question au gouvernement cet après-midi à l’Assemblée Nationale concernant le scandale de la banque HSBC.

Il a beaucoup travaillé sur la fraude fiscale et les paradis fiscaux et, pour lui, c’est évident, ces dérives nourrissent le Front National.

 

Sur la loi bancaire, il a réussi à faire voter un amendement très intéressant. Les 4 principales banques possèdent 1600 filiales dont 400 dans des paradis fiscaux. Avec cet amendement, elles sont obligées maintenant de publier la « réalité de leurs activités ». Autrement dit, dorénavant,  elles déclarent leurs filiales avec leur nombre de salariés, leurs capitaux… Auparavant, leurs activités étaient totalement opaques.

Autre travail d’Eric Alauzet : sa participation à la loi « contre la fraude et la grande délinquance financière » dite « loi Cahuzac », votée en décembre 2013.

Cette loi a permis que 33 000 personnes, qui avaient blanchi de l’argent à l’étranger pour payer moins d’impôt, reviennent en France. De ce fait, l’Etat a récupéré 30 milliards d’euros. Selon le député du Doubs, cette mesure a permis de faire chuter de 20% la masse des impôts des Français, ce qui explique que la première tranche d’imposition a été supprimée, favorisant ainsi les couches populaires qui étaient imposées.

 

Joint par téléphone, voici sa réaction face au scandale Swissleaks.*

« Swissleaks, c’est le scandale des particuliers fraudeurs du fisc, comme Luxleaks est le scandale des multinationales. Dans un cas comme dans l’autre, les Etats perdent énormément d’argent. Entre les entreprises, entre celles qui payent normalement leurs impôts et les autres, s’installe une concurrence déloyale. In fine, l’argent dont ont besoin les gouvernements est ponctionné dans les ménages, les plus modestes et les autres…

Des discours simplistes sur ces dérives financières nourrissent les partis d’extrême droite et mettent la démocratie en péril. Je me demande si l’Europe a la volonté politique de lutter contre ces fraudes fiscales et si elle veut s’en donner les moyens. La France a été efficace, depuis la loi dite « Cahuzac » mais c’est maintenant à l’Europe d’agir sur ces dossiers… »

 

Lien article :

 http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/politiquefranchecomte/2015/02/10/eric-alauzet-la-fraude-fiscale-nourrit-le-front-national.html