25 novembre : Agissez ! Agissons !

Lundi 25 novembre, c’est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

À cette occasion, Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes – Porte-parole du gouvernement a présenté un plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes, la campagne nationale pour libérer la parole face aux violences et orienter les victimes vers les professionnels et à inviter à participer aux événements qui se tiennent partout en France.

Le site stop-violences-femmes : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

Aider les femmes victimes de violence

La ministre du Droit des femmes a présenté le nouveau clip de sensibilisation sur les violences faites aux femmes (ci-dessus) et a énoncé les deux objectifs qu’elle s’est fixée :

  • Rappeler que des professionnels sont présents pour aider et accompagner les victimes : policiers, médecins, avocats, magistrats, assistans sociaux.
  • Former ces professionnels à l’accueil des victimes. Une grande campagne de formation initiale et continue est donc lancée.

Toutes ces professions jouent un rôle essentiel pour comprendre les mécanismes d’emprise dans lesquels est tombée généralement une femme victime de violences, qui font que c’est elles qui se sentent coupables, qu’elles hésitent à sortir de leur calvaire, etc.

La ministre a insisté sur l’importance pour les victimes de pouvoir parler et «sortir du cercle infernal des violences».

Elle a également rappelé la mise en place d’un numéro gratuit, anonyme, ouvert 24h/24 pour écouter les victimes : le 39 19.

 

Les actions à Besançon

A Besançon, Solidarités Femmes organise ce samedi une déambulation dans les rue du centre-ville. Le départ est fixé à 14h30 place des Droits de l’Homme.

Autre action : douze silhouettes avec un prénom d’une femme, un âge et le motif et la date de son décès ont été disposées au bord de certaines rues et routes à Besançon. Il s’agit de femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint.  Habituellement, ce type de silhouette sert à annoncer le lieu où une personne est décédé lors d’un accident de la route. L’association bisontine Solidarité Femme a légèrement modifié son utilisation pour interpeller la population sur les violences conjugales, notamment celles faites aux les femmes.

Enfin, le 28 novembre aura lieu au FJT les Oiseaux une Projection de courts métrages.

 

Le plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes

Le plan : http://femmes.gouv.fr/wp-content/uploads/2013/11/4e-planVFF_22112013.pdf

Chiffres et principales mesures :