Pouvoir d’achat : pas de discours, des actes !

Baisse de la fiscalité, diminution du chômage et bonne tenue de l’économie française sont des faits objectifs et avérés. 


Poursuite des baisses d’impôts

La taxe d’habitation sera définitivement supprimée cette année pour 80 % des ménages, après avoir été allégé de 30 % en 2018 puis de 65 % en 2019. Pour les 20 % restants, cet impôt injuste et obsolète sera diminué de 30 % en 2021, puis de 65 % en 2022 et supprimé en 2023. Plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation en 2023 sur sa résidence principale !

Pour 2020, la baisse d’impôt sur le revenu bénéficiera à 12 millions de foyers. En fonction des tranches d’impôts, le gain de pouvoir d’achat sera de 180 € à 350 € par foyer. Grâce au prélèvement à la source, cette baisse d’impôt sera effective dès ce début d’année, sans que les Français n’aient à faire quoi que ce soit. Sans l’impôt à la source, il aurait fallu attendre septembre 2020.


Complémentaire santé solidaire : la santé pour tous

63 % des Français déclarent avoir renoncé à se faire soigner à un moment. Les plus précaires ne recourent pas aux aides auxquelles ils ont droit. Issue de la fusion de la couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) et de l’aide pour une complémentaire santé (ACS), cette complémentaire santé peut bénéficier à 10 millions de Français, dont les étudiants, mais aussi les retraités modestes ou encore les familles monoparentales. Elle devient une véritable mutuelle. Elle est soit gratuite, soit à moins d’1€ par jour, et donne désormais accès à une excellente couverture santé et permet le remboursement à 100% : des soins dentaires, optiques, aides auditives, …


Attractivité et création d’entreprise

Selon l’étude Ernst & Young, la France est le pays le plus attractif d’Europe pour les investissements industriels étrangers. 339 projets issus d’investissements étrangers ont permis l’implantation ou l’extension de sites industriels en 2018. C’est une réalité : notre industrie se porte mieux et crée plus d'emplois (+ 27 000 emplois nets dans l’industrie depuis 2017). Les créations d'entreprises ont augmenté de près de 18% en 2019 (INSEE) : + 815 000 nouvelles entreprises en 2019, un record.

Cette bonne tenue de l’économie conduit à une diminution du chômage. On ne peut que s’en réjouir.