Pour le maintien du fonds de solidarité à tous les travailleurs indépendants : Eric Alauzet interpelle les Ministres

Notre économie est en pleine convalescence et, à raison, le Gouvernement a prolongé son programme d'aides aux entreprises jusqu’à fin décembre. Cette décision, saluée par les acteurs économiques, a toutefois introduit une restriction sectorielle au fonds de solidarité. 

Deux millions d’indépendants à temps plein, sur les trois millions que compte la France (10% de la population active), se trouvent ainsi exclus du dispositif. Pour nombre d’entre eux, la situation ne s’est pourtant pas améliorée. Loin de là ! Et beaucoup nécessitent un complément de ressources pour passer la crise. Il en va ainsi, par exemple, de milliers de travailleurs ayant pour clients des entreprises de l'événementiel, de la culture ou du sport, de milliers de freelances créatifs et de milliers de coiffeurs à domicile. Nous ne pouvons les abandonner à l’heure où le Gouvernement amorce un plan de relance de 100 milliards d’euros.

Pour alerter le Gouvernement des difficultés endurées par les indépendants depuis la limitation du fonds de solidarité, 120 députés dont Eric Alauzet ont adressé un courrier destiné aux Ministres Bruno Le Maire et Alain Griset, invitant ainsi Bercy à étendre de nouveau le fonds de solidarité à tous les indépendants, quel que soit leur domaine d’activité, jusqu’à fin décembre.