Le Président de la République propose la livraison de 13 millions de doses de vaccins à l’Afrique

Il n'est pas question de laisser plus d’un milliard de personnes hors de la campagne de vaccination. Toute l’humanité doit avoir accès aux vaccins et, dès l'automne dernier, le Président de la République avait demandé la mise en place d’un mécanisme de partage et de solidarité pour permettre aux pays les plus défavorisés, notamment en Afrique, d’avoir accès aux vaccins.


Cette volonté se retrouve aujourd’hui au cœur du dispositif Covax, qui a mobilisé des financements très conséquents pour commander 2 milliards de doses à destination des pays africains.

Aujourd’hui, l’enjeu est de s’assurer que ces vaccins arrivent à temps pour que la campagne de vaccination débute dans les plus brefs délais, et qu’en particulier, les soignants puissent être protégés.

A l’occasion du sommet du G7, le Président de la République a réaffirmé sa volonté d’accélérer le déploiement du dispositif Covax, en appelant l’ensemble des partenaires, européens et américains, à livrer le plus vite possible 13 millions de doses de vaccins à l’Afrique.

Le transfert d'entre 3 et 5% des doses françaises aux partenaires africains, permettra la vaccination des 6,5 millions de soignants africains : une étape décisive pour préserver le système de soins et casser la courbe pandémique mondiale.