Eric Alauzet cosigne un amendement pour soutenir les CCI

Examiné dans le cadre du Projet de Loi de Finances Rectificative pour 2020, cet amendement propose de revenir sur le plafond de Taxe pour Frais de Chambre Consulaire en le fixant à son niveau de 2019 (à 449 millions d'euros soit un coup de pouce de 100 millions d'euros).

Les CCI ont connu depuis 2013 une baisse de ressource affectée de 60%. Il s'agit d'un effort considérable que nous demandons d’atténuer pour cette année au regard du rôle essentiel qu’elles ont pu jouer pendant la crise au soutien des entreprises. Elles sont l’échelon de proximité dont les plus petites entreprises ont besoin, en particulier en période de crise.