Agir pour la jeunesse, agir pour l’avenir !

Alors que les jeunes sont particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire, que ce soit en termes d’études et d’emplois que de conditions de vie, le Gouvernement s’engage pour la jeunesse, l’accompagne pour construire son avenir, notre avenir. Ce ne sont pas moins de 6,5 milliards qui ont été investis dans la formation comme dans l’aide à l’emploi des forces vives de la Nation. Plus que des mots, voici des actes.

L’emploi, priorité du plan «  1 jeune, 1 solution »   

- Entrée dans la vie active - Tout d’abord, l’Etat se doit de venir en aide aux jeunes arrivants sur le marché du travail, face à une crise protéiforme, le Gouvernement répond! Pour faciliter l'entrée des jeunes dans la vie professionnelle, la Majorité a mis en place une compensation de charges de 4 000 € pour les entreprises qui recrutent un jeune de moins de 26 ans en contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée d'au moins 3 mois entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021. 

Néanmoins les aides ne peuvent être qu’une mesure de soutien temporaire,  il faut donner des compétences valorisables à nos jeunes, ainsi la formation est le maitre mot de ce plan.

- Apprentissage - Cette majorité a placé l’apprentissage au cœur de son ambition et, grâce à la réforme de l’apprentissage, l’année 2019 avait été la meilleure année de l’histoire en nombre d’apprentis engagés.

Cette année, la crise Covid ne devait en aucun cas mettre en péril l’apprentissage, chance pour tous les jeunes et clé de notre politique de formation. Le Gouvernement met un point d’honneur à mettre en avant la filière apprentissage, une aide exceptionnelle de 5 000 € pour le recrutement d'un alternant (en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation) de moins de 18 ans et de 8 000 € si celui-ci a plus de 18 ans, ainsi qu’une aide de 3000 euros pour les contrats d’apprentissage dans la fonction publique territoriale ont été mises en place. 

Sous le double effet de la réforme de l’apprentissage et du plan jeunes, 2020 est, avec 400 000 apprentis recrutés, une nouvelle année record.

- Formation – L’action du Gouvernement se veut complète, ne peut se limiter à l’apprentissage, ainsi l’Etat investit dans le suivi et la formation de nos jeunes notamment vers les secteurs et les métiers d’avenir, ou encore les secteurs en forte demande comme la santé avec l’ouverture de places supplémentaires (en études supérieures), de nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes à destination des jeunes sans qualification ou en échec dans l'enseignement supérieur.

En effet, il est plus que jamais important de venir en aide aux jeunes décrocheurs, sortis sans formation du système scolaire, ces milliers de jeunes en errance doivent pouvoir raccrocher le wagon de l’emploi ! Pour ce faire, le Gouvernement accroit le suivi avec des parcours individualisés pour les décrocheurs entre 16 et 18 ans, il renforce les dispositifs d'accompagnement et d'insertion durable dans l'emploi, développe les formations numériques pour les jeunes non-qualifiés et fait naitre des vocations par le biais des missions de service civique supplémentaires.

Accompagner des jeunes éloignés de l'emploi en construisant 300 000 parcours d'insertion sur mesure, telle est l’ambition de la Majorité Présidentielle.

Lutte contre la précarité de la jeunesse 

Pour accompagner leur réussite, chaque jeune doit pouvoir vivre décemment, pour ce faire, la Majorité agit contre la précarité :

Ticket de restauration U à 1 €

Gel des droits d'inscription universitaires pour 2020

Revalorisation des barèmes des rémunérations des jeunes stagiaires

Augmentation des dotations pour les jeunes en difficulté

Prime exceptionnelle de 150€ pour les étudiants boursiers et bénéficiaires du RSA ou des APL

Comme l'a rappelé le Premier Ministre Jean Castex, personne ne sera laissé pour compte dans cette crise, donnons les chances à notre jeunesse de se construire sereinement, ils sont la France de demain.

Il est essentiel que chacun soit informé de ces mesures, que les personnes éligibles en bénéficient, n’hésitez pas à en faire la publicité auprès des jeunes ou employeurs de votre entourage : https://www.1jeune1solution.gouv.fr/