Le Premier ministre tient une réunion sur la sécurisation des établissements scolaires

Le Premier ministre, Gabriel ATTAL, a tenu, ce jeudi 21 mars 2024, une réunion sur la sécurisation des établissements scolaires en présence de la ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Nicole BELLOUBET, du garde des Sceaux, ministre de la Justice, Éric DUPOND-MORETTI, et de la secrétaire d’État chargée de la Ville et de la Citoyenneté, Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, à un moment où un certain nombre d’élèves et d’établissements, singulièrement en Ile-de-France ont reçu des menaces. Il a rappelé qu’une enquête est ouverte et que tout est mis en œuvre pour retrouver le ou les auteurs de ces menaces.

Après l’attaque terroriste d’Arras, au mois d’octobre dernier, le Gouvernement avait lancé un audit pour identifier les établissements scolaires pour lesquels un besoin de renforcement des mécanismes de sécurisation interne, des dispositifs d’alerte étaient les plus importants. Cet audit, qui a été réalisé à la fin de l’année dernière a permis d’identifier 500 établissements scolaires pour lesquels un renforcement des dispositifs d’alerte et de sécurisation étaient nécessaires.

Le Premier ministre a souligné le travail réalisé ces derniers mois en lien avec les collectivités locales. 150 établissements ont d’ores et déjà vu leur sécurité renforcée.

La réunion tenue ce jour a permis de faire un point et de mobiliser l’ensemble des services pour que sur ces 350 établissements qui restent à sécuriser de manière prioritaire, l’action puisse être engagée dans les prochaines semaines.

Le Gouvernement va poursuivre aussi les plans de formation de nos personnels face à ces situations.

S’agissant de la sécurité aux abords des établissements, le Premier ministre l’a dit de manière très claire : il faut nettoyer ces trottoirs aux abords des établissements scolaires et faire en sorte qu’on ne puisse pas avoir ces situations de gangs, de deal aux abords de nos établissements scolaires.

Le Premier ministre a demandé à la ministre de l’Éducation nationale, au ministre de l’Intérieur et au garde des Sceaux de recevoir le 4 avril prochain l’ensemble des préfets, des recteurs d’académie et des procureurs généraux pour lancer une mobilisation qui se traduira au niveau départemental avec des états-majors départementaux associant les services des trois ministères pour identifier les établissements les plus à risque. L’objectif est d’apporter une réponse appropriée pour chacun de ces établissements.

Le président de la République s’est rendu à Marseille cette semaine pour une opération « place nette XXL », il y aura un volet spécifique dédié aux abords des établissements scolaires.

Enfin, le Premier ministre a décidé avec la ministre de l’Éducation nationale de déclencher avec un audit des ENT notamment dans la région Île-de-France.

Étiquettes
,


Pin It on Pinterest