La France salue une avancée importante à la COP28

La 28e Conférence des Parties (COP28), qui s’est tenue à Dubaï sous présidence émirienne, a réuni dirigeants mondiaux, représentants de gouvernement, collectivités et acteurs non étatiques avec près de 90 000 participants pendant deux semaines de négociation, du 30 novembre au 13 décembre 2023.

Huit ans après la COP21 et l’adoption historique de l’Accord de Paris pour le climat, il s’agissait d’une étape déterminante.

La France salue le consensus obtenu sur la nécessaire sortie des énergies fossiles, qui constitue une avancée importante afin de permettre d’atteindre la neutralité carbone en 2050 et ainsi respecter l’objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré fixé par l’Accord de Paris.

Le triplement des énergies renouvelables et la reconnaissance du rôle clé de l’énergie nucléaire vont dans ce sens ;
L’accord sur la mise en œuvre du fonds « pertes et préjudices » dès le premier jour de la COP28 auquel la France contribuera jusqu’à 100 millions d’euros, témoigne enfin de la mobilisation de la communauté internationale aux côtés des pays les plus vulnérables.

Lors de son déplacement des 1er et 2 décembre, le Président de la République avait réaffirmé la détermination de la France à planifier la fin des énergies fossiles, à sortir du charbon avant 2030 et à aider les pays les plus touchés par le changement climatique et ses conséquences.

L’accélération du changement climatique et l’intensification des dommages qu’il cause aux pays les plus vulnérables appelle à une réaction forte, rapide et déterminée de la communauté internationale.

C’est cet impératif qui guide les principes du Pacte de Paris pour les Peuples et la Planète, feuille de route pour la réforme du système financier international proposée en juin dernier par le président de la République et désormais endossé par plus de 40 États.

Dans ce contexte et comme l’a déclaré le président de la République, le « Consensus de Dubaï » est une étape importante qui engage le monde dans une transition sans énergies fossiles.

La France et l’Union européenne œuvrerons avec détermination à sa mise en œuvre.



Pin It on Pinterest