La Première ministre prononce le discours de clôture de la signature des contrats de transition écologique des 50 sites industriels les plus émetteurs de gaz à effet de serre

La Première ministre, Élisabeth Borne, s’est rendue au Salon des maires et des élus locaux ce mercredi 22 novembre 2023 accompagnée de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, du ministre délégué chargé de l’Industrie, Roland Lescure, et de la ministre déléguée chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, Dominique Faure, afin de prononcer le discours de clôture de la signature des contrats de transition écologique des 50 sites industriels les plus émetteurs de gaz à effet de serre.

Réunis le 8 novembre 2022 autour du Président de la République, Emmanuel Macron, ces 50 sites industriels se sont engagés à se décarboner en divisant par deux leurs émissions d’ici 2030 et en atteignant la neutralité carbone en 2050. Ces 50 sites représentent plus de 60% des émissions de l’industrie, soit 12% des émissions nationale.

La Première ministre, directement chargée de la planification écologique, est notamment revenue sur cette démarche inédite de collaboration entre l’État et les industriels pour atteindre cet objectif de réduction des émissions en présence des parties prenantes.

Après avoir constaté que nous avancions rapidement vers nos objectifs de décarbonation des 50 sites industriels les plus émetteurs d’ici 2023 lors du dernier Conseil national de l’industrie, la Première ministre a de nouveau pu le constater la semaine dernière en posant la première pierre de la giga-factory Verkor à Dunkerque.

Devant l’ensemble des acteurs qui permettent de réussir la décarbonation de l’industrie, la Première ministre a salué la force de l’engagement ainsi que la qualité des résultats obtenus par les acteurs industriels en faveur de la planification écologique.

Sous l’impulsion du Président de la République et avec l’engagement constant du Gouvernement, la réindustrialisation dans laquelle nous sommes engagés nous permet d’écrire une nouvelle page de l’économie française.

Dans ce sens, le Gouvernement agit avec notamment la loi industrie verte et France 2030.

Avec le renforcement du programme « Territoires d’industrie », nous veillons également à ce que la réussite industrielle profite à tous les territoires.

Conscient que la contribution des acteurs industriels est l’une des clés pour réussir la transition écologique et pour préserver notre compétitivité, l’État investit. Sur les 5 milliards d’euros d’investissements dédiés de France 2030, 2 milliards d’euros sont d’ores et déjà engagés.

Enfin, dans la continuité des annonces du président de la République, la Première ministre a affirmé que l’État investira davantage si chacun continue à avancer et que les objectifs fixés sont tenus.



Pin It on Pinterest