Visite de Xi Jinping à Paris : la Chine restera un partenaire décisif pour la France et l’Union européenne

Il y a 60 ans, en 1964, la France et le Général de Gaulle permettaient à la Chine d’entrer dans le concert des nations en ouvrant des relations diplomatiques avec une Chine promise à un avenir florissant (Cf. article intitulé : « Éric Alauzet : « la France et la Chine sont deux grandes nations d’équilibre et de modération » »).

Aussi, le Président Xi Jinping a-t-il choisi la France, en cette circonstance du 60ème anniversaire, pour son premier voyage en Europe post-Covid.

La Chine et les Chinois aiment la France, sa culture, son histoire, son « romantisme », comme ils aiment à le dire. La Chine a fait rêver la France et les Européens, même si son image est aujourd’hui ternie et que les questions des Droits de l’Homme sont là.

Toujours est-il que nos deux pays ont une responsabilité tout à fait particulière pour modérer et tempérer un monde en proie aux excès mais aussi pour entrainer la communauté internationale sur les enjeux globaux du climat, de la biodiversité, de la santé mondiale ou encore de la pauvreté.

La Chine, un des rares pays au monde qui n’a jamais agressé un pays voisin de toute son histoire, très attachée à la paix, est peut-être le seul pays qui peut réellement influencer la Russie de Poutine. Et l’on doit peut-être au Président Xi l’improbabilité du recours à l’arme nucléaire par le Président russe…

Les députés du groupe d’amitié France-Chine que j’ai l’honneur de présider échangent constamment et avec franchise sur ces sujets, même quand cela est difficile, avec leurs homologues de l’Assemblée Nationale Populaire de Chine.

Bien entendu, le Président de la République, Emmanuel Macron, n’-a-t-il pas manqué, ce lundi 6 mai à Paris, d’associer la Présidente de la Commission européenne, Ursula Van der Leyen, afin d’évoquer les sujets internationaux, en particulier la guerre en Ukraine et les échanges commerciaux – déséquilibrés – entre les deux continents.

La Chine reste et restera un partenaire décisif pour la France et pour l’Union européenne dans un monde que nous voulons multipolaire et équilibré, ni unilatéral avec la domination sans partage des Etats-Unis, ni bloc contre bloc entre « l’Occident » et le « Sud Global ».

Étiquettes
, ,


Pin It on Pinterest