Déplacement du Président de la République au Conseil économique, social et environnemental pour échanger avec les membres de la Convention citoyenne fin de vie

Comme il s’y était engagé, le Président de la République a tenu à revenir ce vendredi 26 avril auprès des membres de la Convention citoyenne fin de vie après la présentation du projet de loi, accompagné de la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités et de la ministre déléguée chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du Gouvernement.

Il a souhaité les remercier une nouvelle fois pour leur implication dans le cadre de cette convention citoyenne et leur expliquer, en toute transparence, les choix qui ont été pris avec le Gouvernement pour construire, sur la base de leurs travaux, un « modèle français de la fin de vie ».

Le « modèle français de la fin de vie », c’est un modèle qui a été largement concerté, qui doit permettre d’accompagner les patients dès l’annonce du diagnostic engageant le pronostic vital du patient, qui vise à construire un accompagnement continu et personnalisé avec le patient et son entourage et qui repose sur deux aspects indissociables : un plan décennal pour les soins d’accompagnement incluant la prise en charge de la douleur et les soins palliatifs et un projet de loi qui comprend 3 volets (les soins d’accompagnement, les droits des patients et l’accès à une aide à mourir).

En proposant un seul et même texte pour prendre en compte les mesures relatives aux soins palliatifs et l’accès à une aide à mourir, le Gouvernement a fait le choix de traiter de manière globale la question de la fin de vie. C’est un choix d’équilibre et c’était aussi celui de la Convention citoyenne depuis le début de ce débat.

12 mois après la remise des travaux par la Convention citoyenne fin de vie, le Gouvernement a ainsi finalisé un projet de loi s’inspirant grandement de leurs recommandations. Présenté en Conseil des ministres le 10 avril dernier, le projet de loi est à présent entre les mains de la commission spéciale chargée d’examiner le texte qui a été mise en place à l’Assemblée nationale.

Étiquettes
,


Pin It on Pinterest