Le Gouvernement annonce des revalorisations salariales dans le secteur de la petite enfance

Mardi 5 mars 2024, la ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Catherine VAUTRIN, et la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles, Sarah EL HAÏRY, ont annoncé un accompagnement financier des branches professionnelles des métiers de la petite enfance qui accorde des augmentations salariales de 150 euros net par mois en moyenne.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la Convention d’objectifs et de gestion (COG) 2023 – 2027 de la Cnaf et illustre la priorité accordée à ces métiers essentiels. Elle sera effective dès son vote par le conseil d’administration de la Cnaf.

Souhaitée par le comité de filière petite enfance, la revalorisation annoncée bénéficiera aux salariés des crèches financées par la branche famille de la Sécurité sociale.

L’accompagnement financier couvrira à hauteur de 66 % des augmentations comprises en moyenne entre 100 et 150 euros net par mois.

Cette annonce vient concrétiser l’engagement du Gouvernement en faveur des professionnels de la petite enfance, reconnaissant ainsi leur contribution indispensable au bien-être et au développement des jeunes enfants.

À travers cette revalorisation, le Gouvernement réaffirme sa volonté d’améliorer l’offre d’accueil en matière de petite enfance et agit sur l’attractivité des métiers.

Les objectifs de créer 200 000 nouvelles solutions d’accueil d’ici à 2030 et de rendre les métiers de la petite enfance plus attrayants grâce à des parcours de formation et d’accompagnement individualisés ont notamment été réaffirmés par le Gouvernement.

En reconnaissant et en valorisant le rôle crucial des professionnels de la petite enfance, le Gouvernement s’engage à construire une société plus bienveillante pour nos enfants.

Étiquettes
,


Pin It on Pinterest